Match: 19-00984
Equipe recevante
Fribourg Olympic
    71  :  79    
 
 
Equipe visiteuse
Spinelli Massagno
championnat LNAM           Calendrier de championnat  / Montrer le classement           Paniers (le résultat) 71 : 79            
Tour du championnat SB League - Preliminary phase   tour 1   Points (pour classement) 1 : 2            
Date/Heure 14.12.2019   17:30   samedi   salle Site Sportif St. Léonard (Fribourg)   forfaits                  
Journée 11ème journée / 14.12.2019 - 14.12.2019   Spectateur 1370   résultats partiels 1/4 16 : 23            
            résultats partiels 2/4 17 : 20   ( 33 : 43 )
1er Arbitre Herbert Jean-Philippe   2ème Arbitre Pillet Grégoire   résultats partiels 3/4 12 : 19   ( 45 : 62 )
3ème Arbitre Mazzoni David   Évaluateur Musard David   résultats partiels 4/4 26 : 17   ( 71 : 79 )
Marqueur Koch Marie-Laure   Commissaire Dick Pierre-Yves
Chronométreur Chiquet Olivier   Opérateur 24 sec Piller Edouard   résultats prolongations 1.V :            
Statisticien 1 Lopes Silva Rafael   Statisticien 2 Dénervaud Alain   résultats prolongations 2.V :            
Speaker Bulliard Marcel                            
Entraîneur recevant Aleksic Petar   Entraîneur visiteur Gubitosa Robbi
Entraîneur-adjoint recevant Stimac Andrej   Entraîneur-adjoint visiteur
Statut / état homologé   FIBA Match Key
Rapport Olympic à nouveau surpris par Massagno / La SAM si mostra grande
  Fribourg Olympic a perdu son premier match de championnat, samedi, contre les Tessinois

Cela en deviendrait presque une tradition. Quand Fribourg Olympic a un coup de mou, quand il est bon à prendre, Massagno y parvient, ne manque pas sa cible. Après avoir déjà battu les hommes de Petar Aleksic au mois d’octobre 2018 à Saint-Léonard alors qu’ils étaient en pleine campagne européenne, puis en les éliminant en demi-finale de la Coupe de la Ligue à la fin janvier dernier, Massagno a encore su profiter d’un Olympic amoindri samedi en gagnant 71-79 dans la salle fribourgeoise. Contraignant ainsi les Sarinois à une première défaite chez eux depuis le 11 ?novembre 2018. Sans Xavier Pollard, blessé, qui avait brillé lors des deux derniers matches à Neuchâtel, avec un Axel Louissaint de retour après avoir été touché au ménisque et un Brandon Garrett qui avait survolé l’Atlantique la veille après la naissance de son fils, Petar Aleksic a encore une fois dû brasser son puzzle et trouver des solutions. «Cela n’a simplement pas marché, peste son capitaine Natan Jurkovitz. Nous avons été nuls, ils nous ont poussés à être nuls, nous avons été encore plus nuls et voilà, il ne faut pas chercher plus loin.» Mauvaises passes, ballons perdus, marquage aléatoire, Fribourg Olympic a semblé balbutier son basket. Bien loin de ce qu’il avait montré à Genève ou Neuchâtel ces dernières semaines. «Massagno a su appuyer là où ça fait mal, plaide l’entraîneur Petar Aleksic. Je ne peux que féliciter notre adversaire, c’était la meilleure équipe sur le terrain.» Et son homologue sur le banc tessinois, Robbi Gubitosa, de confirmer: «Mes joueurs ont suivi les consignes en défense et, comme souvent ces derniers temps, nous avons pu créer la surprise.»

Des étrangers invisibles

Passer le bloc compact de Massagno, voilà ce qui a péché du côté fribourgeois. Regroupé dans sa raquette, le cinq tessinois a forcé les joueurs de Petar Aleksic de prendre leur chance à trois points ou, simplement, de trop loin. Ce qui n’est pas la force d’Olympic. «Il nous a surtout manqué du rythme, c’était la clé de la rencontre, soupire Petar Aleksic. Normalement, c’est nous qui profitons des erreurs adverses. Ce soir (samedi, ndlr), nous leur avons donné trop de points faciles.» Avec seulement 13 points inscrits sur des balles perdues adverses, il est facile de trouver les huit unités qui ont manqué aux joueurs du coach helvético-monténégrin en fin de match. Même s’ils ont compté jusqu’à 22 points de retard en fin de troisième quart (53-75), les Fribourgeois sont revenus fort dans l’ultime période et un partiel de 15-4 dans les cinq dernières minutes. Un baroud d’honneur, avec un Natan Jurkovitz retrouvé (18 points dont 15 dans les dix dernières minutes), trop tardif et, en fin de compte, inutile. «Nous aurions dû jouer tout le match comme ça, souffle Petar Aleksic. Normalement j’ai des étrangers qui marquent quinze points par match, là ils ont tiré chacun six fois au panier. Massagno a fait tout juste en se concentrant sur eux. Nous devrons apprendre de cela pour ne plus commettre ces erreurs.»

Lugano au programme

Cette première défaite de la saison, lors de la dernière rencontre du premier tour de SB League, aura au moins un mérite. «L’idée de tout gagner est oubliée, nous allons pouvoir nous reconcentrer et nous regarder dans le miroir, estime Natan Jurkovitz. Cette piqûre de rappel nous fera du bien.» Les onze premiers matches de la saison joués, le classement détermine les quarts de finale de la Coupe de la Ligue, premier trophée à remporter de l’exercice 2019-2020. Fribourg Olympic, leader, hérite de Lugano, huitième. «D’un côté, c’est bien d’avoir vu quels sont nos défauts, mais j’espère que la dose de confiance que nous avons emmagasinée en SB League ne s’est pas étiolée après cette défaite», dit Petar Aleksic. Avant cette rencontre de Coupe de la Ligue programmée le 26?décembre à Saint-Léonard, Fribourg Olympic pourra tester sa confiance en recevant Boncourt samedi.

La Liberté – Patrick Biolley



Sabato di festa per le ticinesi: il Massagno espugna Friburgo, il Lugano doma il Boncourt

Il match di Friburgo poteva e doveva rappresentare una svolta per una Spinelli SAM Massagno vogliosa di diventare finalmente grande. Il risultato ha dato ragione ai ticinesi. Anzi, lo scarto sarebbe potuto essere anche più rotondo se nel finale gli uomini di Gubitosa non avessero mollato un po’ la presa. L’Olympic, imbattuto fino a sabato, è stato spazzato via da un avversario solidissimo in difesa – specie contro i tiratori più temuti (Derkser 6 punti, James 8 e Garrett 2) – e concreto in attacco nelle fasi più calde. La SAM ha addirittura fatto stravedere, andando anche a +22. Poi ha gestito l’incontro dall’alto di una migliore impostazione. Insomma, davvero una prova superlativa, una di quelle esibizioni che lasciano il segno. Pur priva ancora di qualche pedina pesante, la formazione massagnese ha dimostrato tutto il suo valore e questo è un dato estremamente significativo.

Una grande partita

Raggiante, a fine gara, l’allenatore Robbi Gubitosa: «È stata una grande partita, specialmente in difesa, visto che abbiamo saputo limitare il raggio d’azione dei giocatori più pericolosi dell’Olympic. Mi è piaciuto anche il modo con il quale i miei ragazzi hanno saputo amministrare il gioco. Una prova di maturità. Avevo detto che la vera SAM l’avremmo vista dopo 2-3 mesi: i primi risultati si cominciano a vedere. Certo, dobbiamo ancora correggere qualcosa, ma siamo sulla strada giusta». Dusan Mladjan giocava contro i suoi ex: «Niente da dire, abbiamo dominato, dimostrando di essere un gruppo competitivo. Ogni giocatore che è entrato in campo ha dato il suo importante contributo, riuscendo a domare un avversario che, non dimentichiamolo, era ancora imbattuto. In difesa siamo stati praticamente perfetti. Per tutta la settimana abbiamo preparato degli schemi che poi sono stati puntualmente rispettati sabato a Friburgo. Abbiamo dimostrato che anche noi siamo in grado di reggere il passo delle migliori».

Corriere del Ticino – Marco Galli
         
Fribourg Olympic
Joueur Licence No. Min 2 Points 3 Points Lancers-Francs Rebonds AS BP INT B FP FPR Eval +/- Pts
          R T % R T % R T % O D T                  
Mbala Boris 767721 1 25 5 7 71.4% 0 2 0.0% 0 1 0.0% 1 3 4 1 1 0 0 1 2 10 3 10
Louissaint Axel 752646 3 16 1 2 50.0% 0 2 0.0% 3 3 100.0% 1 1 2 0 1 0 1 1 2 5 0 5
Jaunin Jérémy 049369 4 23 2 2 100.0% 2 4 50.0% 0 0 0.0% 0 3 3 3 3 0 0 3 1 9 -4 10
Gravet Paul 788405 6 18 1 2 50.0% 3 7 42.9% 1 2 50.0% 2 2 4 1 3 0 2 1 1 10 7 12
Schommer Dylan 782102 17 0 0 0.0% 0 0 0.0% 0 0 0.0% 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Garrett Brandon 794054 18 21 1 6 16.7% 0 0 0.0% 0 0 0.0% 1 2 3 1 1 0 0 3 1 -2 -25 2
Solioz Justin 762531 24 0 0 0.0% 0 0 0.0% 0 0 0.0% 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Martina Kevin 776614 25 0 0 0.0% 0 0 0.0% 0 0 0.0% 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Derksen Timothy 805807 0 35 2 4 50.0% 0 2 0.0% 2 3 66.7% 3 5 8 3 4 0 0 4 8 12 -12 6
James Juwann 779041 33 34 3 5 60.0% 0 1 0.0% 2 5 40.0% 3 2 5 2 0 3 0 3 4 13 -10 8
Kuba Brandon 753318 34 0 0 0.0% 0 0 0.0% 0 0 0.0% 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Jurkovitz Natan 058431 99 28 3 6 50.0% 4 9 44.4% 0 0 0.0% 0 6 6 5 3 1 0 3 1 17 1 18
Équipe       200 18 34 52.9% 9 27 33.3% 8 14 57.1% 11 24 35 16 16 4 3 19 20 74 -40 71
 
Meilleur joueur:  Fribourg Olympic
Points
Jurkovitz Natan
18     Rebonds total
Derksen Timothy
8
Assists
Jurkovitz Natan
5     Évaluation
Jurkovitz Natan
17
   
Meilleur joueur:  Spinelli Massagno
Points
Mladjan Marko
22     Rebonds total
Mladjan Marko
8
Assists
Mladjan Dusan
5     Évaluation
Kelly Raijon
19
 
Spinelli Massagno
Joueur Licence No. Min 2 Points 3 Points Lancers-Francs Rebonds AS BP INT B FP FPR Eval +/- Pts
          R T % R T % R T % O D T                  
Mladjan Dusan 040123 0 30 1 4 25.0% 2 8 25.0% 0 0 0.0% 0 4 4 5 1 0 0 4 2 5 3 8
Martino Alexander 757727 5 5 0 0 0.0% 0 0 0.0% 0 0 0.0% 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 10 0
Mladjan Marko 058101 9 37 6 14 42.9% 3 7 42.9% 1 2 50.0% 1 7 8 2 3 1 1 4 3 17 1 22
Chukwu Paschal 809772 12 24 4 5 80.0% 0 0 0.0% 2 3 66.7% 3 3 6 0 0 0 2 1 3 18 20 10
Solcà Yuri 763081 21 5 0 0 0.0% 1 2 50.0% 0 0 0.0% 0 0 0 0 1 0 0 1 0 0 2 3
Andjelkovic Daniel 759261 22 11 0 0 0.0% 1 1 100.0% 0 0 0.0% 2 2 4 0 0 0 0 1 1 7 0 3
Veri Francesco 762851 23 0 0 0.0% 0 0 0.0% 0 0 0.0% 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Appavou Fabio 049508 24 0 0 0.0% 0 0 0.0% 0 0 0.0% 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Miljanic Slobodan 782226 27 23 2 2 100.0% 2 5 40.0% 0 0 0.0% 3 2 5 2 3 2 0 3 3 13 -5 10
Sinclair James 794557 50 28 2 7 28.6% 0 2 0.0% 2 2 100.0% 0 4 4 3 1 2 1 3 1 6 6 6
Kelly Raijon 791919 11 37 6 8 75.0% 1 3 33.3% 2 2 100.0% 2 1 3 4 4 0 0 3 6 19 3 17
Équipe       200 21 40 52.5% 10 28 35.7% 7 9 77.8% 11 23 34 16 13 5 4 20 19 85 40 79