Match: 18-200267
Equipe recevante
Fribourg Olympic
    88  :  75    
 
Equipe visiteuse
Riviera Lakers
championnat Coupe Suisse M           Calendrier de championnat  / Montrer le classement           Paniers (le résultat) 88 : 75            
Tour du championnat Patrick Baumann Swiss Cup Men   tour 1   Points (pour classement) 2 : 0            
Date/Heure 26.12.2018   19:30   mercredi   salle Site Sportif St. Léonard (Fribourg)   forfaits                  
Journée 1/4 finales / 26.12.2018 - 27.12.2018   Spectateur 500   résultats partiels 1/4 27 : 18            
            résultats partiels 2/4 22 : 11   ( 49 : 29 )
1er Arbitre Novakovic Slobodan   2ème Arbitre Balletta Davide   résultats partiels 3/4 25 : 24   ( 74 : 53 )
3ème Arbitre Mazzoni David   Évaluateur Musard David   résultats partiels 4/4 14 : 22   ( 88 : 75 )
Marqueur Koch Marie-Laure   Commissaire Thiébaud Charles-Edouard
Chronométreur Schneider André   Opérateur 24 sec Chiquet Olivier   résultats prolongations 1.V :            
Statisticien 1   Statisticien 2   résultats prolongations 2.V :            
Speaker Bulliard Marcel                            
Entraîneur recevant Aleksic Petar   Entraîneur visiteur Ruzicic Vladimir
Entraîneur-adjoint recevant Stimac Andrej   Entraîneur-adjoint visiteur
Statut / état homologé   FIBA Match Key
Rapport Avant de partir en vacances, Olympic bat Riviera et se qualifie pour les demi-finales de la Coupe de Suisse
  Repos bienvenu, relâchement interdit

Olympic a terminé l'année 2018 comme il avait terminé 2017: par une victoire sur les Riviera Lakers. Hier à Saint-Léonard, les protégés de Petar Aleksic ont cueilli une victoire 88-75 attendue qui les propulse en demi-finale de la Coupe de Suisse, dont ils sont les tenants du titre. Après un mois d'octobre préoccupant qui les a vus accumuler les défaites aussi bien sur sol suisse que sur le front européen, les Fribourgeois ont assuré l'essentiel: ils pointent au 2' rang du classement de SB League et sont encore en lice dans les trois Coupes auxquelles ils prennent part, Ligue des champions y compris. Tous peuvent partir en vacances avec la satisfaction du devoir accompli, mais en gardant dans un coin de la tête la vérité du mois de janvier, dont le calendrier est gargantuesque. A l'image de leur razzia 2018 marquée par trois trophées et un retour sur la scène continentale.

Janvier déjà décisif

Repos bienvenu mais relâchement interdit. Car la suite est déjà décisive, on l'a dit. En l'espace de quatre semaines, Olympic va tenter de s'emparer de la sixième place du groupe B de la Ligue des champions, place qui lui permettrait de continuer l'aventure européenne, même à un échelon inférieur. sera aussi appelé à défendre son titre en Coupe de la ligue (SB League), tout en prouvant à l'ensemble du basket helvétique qu'il est le favori «naturel» à sa propre succession en championnat. Au total, Natan Jurkovitz, qui lui a le Prix du Mérite sportif individuel à aller chercher, et ses coéquipiers disputeront, entre le 2 et le 30 janvier, pas moins de huit rencontres, neuf s'ils atteignent la finale de la Coupe de la ligue. Autant dire que les corps seront mis à rude épreuve et que tout abus pendant les fêtes est à proscrire. «C'est à la fin du championnat que l'on fera les comptes définitifs, mais si nous, l'équipe et le comité, continuons à travailler comme nous l'avons fait cette année, Olympic n'est pas à l'abri d'autres bonnes surprises», sourit Philippe de Gottrau, un président évidemment comblé même si 2018 ne fut parfaite «qu'en surface», précise-t-il. Et d'ajouter: «Nous n'avons pas été épargnés par les problèmes, mais il n'y a jamais de problèmes: il n'y a que des solutions.»

Quatre ou cinq étrangers?

Prochaine question à lever: faut-il finir la saison avec quatre ou cinq étrangers? Et si la première solution est jugée la plus judicieuse, qui passe à la trappe? Justin Watts, dont le contrat court jusqu'au terme de la phase de poules de la Ligue des champions, soit début février, ou Chad Timberlake, capitaine en perdition dont Petar Aleksic n'a pas inscrit le nom sur la feuille de match, hier. «J'aimerais qu'à la mi-janvier, nous soyons fixés. Si Watts se remet de ses deux blessures, à la cheville et au genou, il peut être une option intéressante car il a été très bien accepté par le groupe», analyse Philippe de Gottrau, avant de s'arrêter sur le «cas» Chad Timberlake: «J'entends que Chad est sur la sellette, mais n'est-ce pas ce que l'on disait aussi pour Dusan (Mladjan)? Si Dusan a su réagir, Chad en est capable également, même s'il est vrai que la Coupe d'Europe pèse plus sur les vieux (Timberlake a 34 ans, ndlr) et que personne n'est content de ses performances. Ni lui, ni nous. Mais il n'est pas dans les habitudes d'Olympic de se séparer d'un joueur en cours de saison et il faut se montrer patient, voir s'il est capable de retrouver un meilleur jeu et donc, un meilleur temps de jeu.»

Pied au plancher

Une chose est sûre: avec ou sans Chad Timberlake, les pensionnaires de la salle Saint-Léonard n'avaient rien à craindre de Riviera, hier soir. Sérieux, ils ont démarré la rencontre pied au plancher et, sans quelques passes mal assurées, auraient pu plier l'affaire après dix minutes déjà (27-18). Son succès, Olympic le forgera dans le deuxième quart, qu'il remportera 22-11, avant de mater la rébellion veveysanne, rébellion menée depuis la ligne des trois points et emmenée par l'Américain Raijon Kelly, un ancien joueur de l'Académie.

La Liberté – Pierre Salinas
         
Fribourg Olympic
Joueur Licence No. Min 2 Points 3 Points Lancers-Francs Rebonds AS BP INT B FP FPR Eval +/- Pts
          R T % R T % R T % O D T                  
Mladjan Dusan 040123 7 12 1 1 100.0% 2 3 66.7% 0 0 0.0% 0 0 0 3 2 0 0 2 1 7 8 8
Jaunin Jérémy 049369 4 19 0 0 0.0% 2 4 50.0% 0 0 0.0% 0 1 1 2 2 2 0 3 4 8 8 6
Steinmann Florian 052737 5 19 2 3 66.7% 1 4 25.0% 2 2 100.0% 1 2 3 0 1 2 0 1 1 9 5 9
Gravet Paul 788405 6 15 2 7 28.6% 0 1 0.0% 0 0 0.0% 4 3 7 0 1 0 0 0 1 5 9 4
Jurkovitz Thomas 755520 12 2 0 1 0.0% 0 1 0.0% 0 0 0.0% 0 1 1 0 0 0 1 0 0 0 -4 0
Touré Babacar 763683 0 24 2 3 66.7% 0 0 0.0% 6 6 100.0% 4 7 11 2 3 2 0 2 4 23 14 10
Desponds Victor 756150 16 2 0 0 0.0% 0 0 0.0% 0 0 0.0% 0 0 0 0 1 0 0 1 0 -2 -2 0
Watts Justin 804612 18 20 2 5 40.0% 1 7 14.3% 4 5 80.0% 0 3 3 4 1 2 0 1 3 11 15 11
Madiamba Kevin 756383 21 3 0 0 0.0% 0 1 0.0% 0 0 0.0% 0 0 0 0 0 1 0 1 0 -1 -5 0
Roberson Justin 794525 32 26 4 6 66.7% 1 3 33.3% 7 7 100.0% 1 3 4 5 2 3 0 3 5 25 7 18
Williamson Andre 789095 50 25 2 5 40.0% 0 1 0.0% 1 2 50.0% 1 3 4 3 2 0 1 3 1 4 1 5
Jurkovitz Natan 058431 99 33 7 10 70.0% 0 2 0.0% 3 4 75.0% 0 3 3 4 3 4 1 2 4 22 9 17
Équipe       200 22 41 53.7% 7 27 25.9% 23 26 88.5% 11 26 37 23 18 16 3 19 24 111 65 88
 
Meilleur joueur:  Fribourg Olympic
Points
Roberson Justin
18     Rebonds total
Touré Babacar
11
Assists
Roberson Justin
5     Évaluation
Roberson Justin
25
   
Meilleur joueur:  Riviera Lakers
Points
Kelly Raijon
27     Rebonds total
Vinson Darrell
11
Assists
Vinson Darrell
3     Évaluation
Kelly Raijon
31
 
Riviera Lakers
Joueur Licence No. Min 2 Points 3 Points Lancers-Francs Rebonds AS BP INT B FP FPR Eval +/- Pts
          R T % R T % R T % O D T                  
March Ronald 802085 0 21 4 5 80.0% 0 4 0.0% 0 0 0.0% 0 7 7 0 2 3 1 3 1 10 -12 8
Top Badara 048612 6 13 1 3 33.3% 1 1 100.0% 0 0 0.0% 1 0 1 0 0 1 0 2 0 3 -22 5
Martin Gilles 049747 7 16 0 1 0.0% 1 2 50.0% 2 2 100.0% 0 0 0 1 6 1 0 3 5 1 -18 5
Conus Yacine 767167 9 0 0 0.0% 0 0 0.0% 0 0 0.0% 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Pessoa Pedro 758640 11 11 0 3 0.0% 2 4 50.0% 0 0 0.0% 0 2 2 0 2 1 0 1 0 1 7 6
Kashama Bijanu 752566 12 16 1 1 100.0% 0 3 0.0% 0 0 0.0% 0 1 1 1 1 0 0 2 0 -2 -14 2
Vannay Titouan 782511 13 2 0 0 0.0% 0 0 0.0% 0 0 0.0% 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 2 0
Studer Thomas 039667 15 19 1 1 100.0% 0 0 0.0% 5 5 100.0% 1 1 2 1 1 0 0 1 4 12 -2 7
Gaillard Vincent 052975 17 14 0 1 0.0% 0 1 0.0% 0 0 0.0% 1 0 1 1 1 1 0 4 0 -4 8 0
Fongué Eric 750205 25 24 2 4 50.0% 2 5 40.0% 1 2 50.0% 0 1 1 1 6 1 0 1 2 3 -5 11
Vinson Darrell 785579 31 34 1 5 20.0% 0 0 0.0% 2 2 100.0% 1 10 11 3 3 0 0 4 1 6 -10 4
Kelly Raijon 791919 50 30 10 12 83.3% 2 4 50.0% 1 1 100.0% 1 3 4 2 5 5 0 3 6 31 1 27
Équipe       200 20 36 55.6% 8 24 33.3% 11 12 91.7% 5 25 30 10 27 13 1 24 19 61 -65 75